Davantage de rareté

by Leo Vegoda on April 2, 2012

L’année dernière, l’ICANN a attribué les cinq derniers blocs IPv4 aux registres internet régionaux (RIR). Depuis lors nous avons pu constater des efforts concertés de la part du réseau et des fournisseurs de contenu pour garantir leur soutien IPv6, et ils seront donc prêts pour le futur milliard d’utilisateurs Internet. Mais il y a de nombreuses ressources Internet qui seront très bientôt exécutées : Numéros de systèmes autonomes (ASN) de 2 octets.

Les réseaux Internet apprennent comment atteindre des destinations (adresses IP) en utilisant un protocole IETF appelé le protocole d’acheminement principal (Boarder Gateway Protocol – BGP). Le BGP utilise des numéros de systèmes autonomes (AS) uniques pour identifier les réseaux (domaines de routage) afin d’annoncer l’atteignabilité des destinations (adresses IP). À l’origine, le BGP utilisait des numéros sur 2 octets, permettant un peu plus de 65 000 AS

La croissance d’Internet dans les années 90 a souligné que l’espace de numéros sur 2 octets est insuffisant et les premières propositions d’espace de nombres sur 4 octets, permettant environ 4,3 milliards de numéros AS ont été publié en 2001. Parallèlement à ce travail, la communauté a commencé à développer une politique de transition dans les forums de politique ouverte des RIR et à la socialiser auprès des opérateurs de réseaux, des consommateurs de numéros AS.

Le travail de l’IETF a été publié par voie normale RFC en 2007. Et tandis que les réseaux IPv4 et IPv6 n’interagissent pas, des réseaux qui ignorent l’existence des numéros AS sur 4 octets peuvent encore communiquer avec des réseaux utilisant des numéros AS sur 4 octets en utilisant un mécanisme de transition décrit dans le RFC. Le travail communautaire des RIR a été ratifié en tant que Politique mondiale en 2008 en incluant un calendrier de transition. Ceci a fait écho aux calendriers que les communautés ont acceptés dans les politiques gouvernant les attributions de numéros AS dans chacune de leurs régions.

Ces politiques régionales ont encouragé des attributions de nombres AS sur 4 octets et exigent maintenant que les RIR traitent de la même manière tous les numéros AS dans le cadre du même groupe de 4 octets. Malheureusement, de nombreux réseaux ont signalé des problèmes en utilisant des ASN de 4 octets. Dans la région servie par le RIPE NCC, qui a eu le plus de succès avec les attributions des ASN sur 4 octets [PDF, 2.66 Mo] (PDF diapositives 8 et 9), ils ne représentent qu’un tiers du total des attributions des ASN. L’explication d’une différence d’acceptation aussi énorme entre les cinq régions n’est pas très claire. Au début du mois, John Curran, le président directeur général d’ARIN a demandé à la communauté d’ARIN une réponse simple et directe à cette question.

Une des raisons pour lesquelles les réseaux ont des problèmes lorsqu’ils déploient des numéros AS sur 4 octets est que les fournisseurs de réseaux qui n’ont pas effectué de mise à jour de leur matériel verront la même transition de numéro AS utilisée par différents fournisseurs de réseaux. Ce doublon de numéros AS cause des problèmes aux outils de surveillance et même aux mécanismes de sélection de chemins. Mais il reste seulement trois blocs d’ASN sur 2 octets, et donc le moment va vite arriver où les réseaux ne seront plus en mesure de passer d’un numéro AS sur 4 octets à un numéro AS de remplacement sur 2 octets. Il ne restera plus aucun nouveau numéro AS sur 2 octets.

On a beaucoup écrit sur le manque d’adresses IPv4 et son impact sur la croissance économique potentielle des pays et des industries. Le besoin de transition vers des IPv6 a déclenché des plans d’actions de coordination depuis les plus grands réseaux, fournisseurs de contenu et d’accès pour soutenir à la fois les IPv4 et les IPv6. Toutefois, peu d’attention a été accordée au groupe des nombres d’ASN de 2 octets en diminution, qui représentent d’autres outils pour la croissance d’Internet. La communauté technique a établi une spécification ASN de 4 octets, les communautés ont mis en œuvre des politiques adaptées pour les attributions ; ce dont on a besoin maintenant c’est d’une large acceptation de numéros AS sur 4 octets par les fournisseurs de réseaux.

{ 1 comment… read it below or add one }

Doğumgünü Fotoğrafçısı 01.01.13 at 7:28 am

Thank you for sharing this.

Leave a Comment

You can use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image